Etudes scientifiques

En 1985 la méthode Tellington TTouch a été étudiée durant dix jours par les vétérinaires de « l’union moscovite des chevaux de sport » du département de la « physiologie standard de l’académie vétérinaire KSK de Moscou ».

Ces experts ont fait des études scientifiques sur l'impact de la méthode Tellington sur la présence d'hormones de stress, d'adrénaline et de non-adrénaline. Dans le groupe des chevaux, sur lesquels a été appliquée le TTouch, les hormones de stress étaient considérablement réduites. En outre, ces animaux ont montré une volonté nettement plus forte de coopérer.

Les vétérinaires ont noté que les chevaux se comportaient plus calmement. Et que les troubles musculo-squelettiques causés par une blessure, un choc ou de l'arthrite avaient disparu. Les vétérinaires pouvaient mieux traiter les animaux après les exercices de Tellington, de mauvaises habitudes disparaissaient, les performances des activités sportives équestres augmentaient.

En 1986 et 1987, nous avons travaillé avec l'Institut de Biofeedback de Boulder (Colorado). Les mesures ont montré une activité accrue des quatre ondes cérébrales des deux hémisphères quand les chevaux étaient traités avec des TTouch circulaires. De tels résultats n'ont pas été enregistrés lorsque l’on caresse les chevaux, qu’on les brosse ou les masse.

En 2005, à la Faculté des Sciences Sociales Appliquées à l'Université de Cologne, Mme Relana Mühlhausen à défendu sa thèse sur « l'enfant – relation avec l'animal comme approche pédagogique expérientielle en pédagogie sociale. La méthode Tellington avec des chevaux pour le travail pédagogique expérientiel avec les filles ». Si vous êtes intéressé par cette thèse, veuillez s'il vous plaît contacter l'auteur.

Relana Mühlhausen et Caroline Nickel  ont écrit leur travail de diplôme avec mention à l'Université des sports de Cologne : La méthode Tellington comme intervention dans le traitement des patients atteints de démence et les alcooliques.

2006 Maria Röder est une étudiante en biologie à l'Université Humboldt de Berlin et a écrit sa thèse sur «L'impact des Tellington TTouch sur l'EEG chez les chevaux."

L'EEG a été mesuré au repos sur 12 chevaux, essentiellement des Arabes. 6 chevaux ont reçu des TTouch par la praticienne Tellington Praticien Stephanie Hornung durant plus de six semaines et filmé par Marie, le groupe de contrôle sera filmé uniquement lors des somnolences.

Pour tous les chevaux, les ondes cérébrales sont mesurées au début et à la fin des 6 semaines à l'aide d'un appareil EEG. Les chevaux portent un masque en caoutchouc et sont reliés par des électrodes directement à l'ordinateur, on peut ainsi voir directement les effets du TTouch sur l'EEG.Il est déjà évident que les chevaux complétement calmes lors du TTouch montrent une activité cérébrale remarquablement accrue.

d’autres études sur la page web de Linda